Bonjour et bienvenue !

 

(Site en création)

Des philosophes et des économistes.

L’humanité a déjà fait un long chemin sous le feu de ses propres critiques, tout en essayant de garder le difficile équilibre nécessaire au progrès. Le génie des Grecs ayant été trop abstrait, celui des Lumières trop concret, celui du Romantisme trop sentimental et le 20ième siècle trop matérialiste, on se pose actuellement la question de savoir si le 21ième ne sera pas trop virtuel ? A chaque époque ses considérations.

Nous avons engrangé des expériences dont nous avons tiré des conclusions. Nous les avons supposées justes à un moment donné de notre parcours, au mieux de nos connaissances, et, disons-le avec la facilité du recul qu’offre le présent de l’époque en cours, au mieux de ce qu’il était possible d’accomplir. Dans ces bouillonnements de pensées, des concepts opposés se sont affrontés, succédés, complétés ou détruits. Aussi loin que nous considérions notre passé, que ce soit en durée ou en profondeur, il n’y a jamais eu d’autre ressource pour arriver à nos fins. Tout système se bâtit sur des principes, il a donc été nécessaire que des philosophes et des économistes construisent des modèles pour tenter de comprendre la nature du commerce, affinant sans cesse les emboîtements au regard d’expériences nouvelles. Comme l’ont dit Pascal et après lui Condorcet, l’humanité au cours des siècles affirme ses connaissances et la dernière génération additionne les siennes à celles des précédentes.

Thème : Overlay par Kaira. Texte supplémentaire
Sud